S'intéresser aux relations entre l'être humain et son territoire en questionnant nos perceptions de la nature, de l’ailleurs, l’histoire collective, l'absence, la transmission et la mémoire. Souvent lié à l'exploration, à une certaine idée de l’isolement et du sauvage, ce travail documente, collectionne, transpose et croise. Il déploie des récits qui posent un regard "autre" où les points de vue se conjuguent dans une exhaustivité toute subjective. Traduire la pluralité de la réalité pour rendre visible certains usages du monde de manière résolument sensible.